Le parc de logements et le mode d’occupation des ménages québécois - Société d'habitation du Québec

Outils

Navigation principale

Fil d'ariane

graphiqu
Répartition du parc locatif selon le type de bâtiment, Québec et ailleurs au Canada, 2006.
Taux de propriété au Québec, 2006.

Le parc de logements et le mode d’occupation des ménages québécois

La part de logements locatifs au Québec est proportionnellement plus grande qu’ailleurs au Canada et sa structure est fort différente. Par exemple, 78 % des logements locatifs du Québec sont situés dans des immeubles de moins de cinq étages, contre 43 % ailleurs au Canada. On compte par ailleurs presque trois fois moins de maisons unifamiliales louées au Québec que dans les autres provinces. ( Voir graphique Répartition du parc locatif selon le type de bâtiment, Québec et ailleurs au Canada, 2006 (8 Ko))

Le graphique illustre : au Québec, 78 % sont des immeubles de moins de 5 étages, ailleurs au Canada, c’est 43 %. Au Québec, 10 % sont des immeubles de 5 étages et plus, ailleurs au Canada, c’est 27 %. Au Québec, 11 % sont des maisons unifamiliales, ailleurs au Canada, c’est 29 %. Au Québec, 1 % est de type « Autres », comme ailleurs au Canada.

Sur le plan du mode d’occupation des ménages, on note un taux de propriété de 60 % pour l’ensemble du Québec comparativement à 71 % ailleurs au Canada. Entre 1991 et 2006, le nombre de ménages propriétaires a augmenté de 31 % au Québec alors que le nombre de ménages locataires a augmenté de 8 % au cours de la même période.

C’est dans les régions rurales que la proportion de ménages propriétaires demeure la plus élevée (84 %). ( Voir graphique Taux de propriété au Québec, 2006 (7 Ko))

Le graphique illustre que le taux de propriété est de 38 % à Montréal. Le taux de propriété est de 60 % dans l’ensemble du Québec. Le taux de propriété est de 63 % dans les régions urbaines du Québec excluant Montréal. Le taux de propriété est de 84 % dans les régions rurales du Québec.