Prototype d’habitation nordique - Société d'habitation du Québec

Outils

Fil d'ariane

Prototype d’habitation nordique

 

Fondé sur une approche de conception intégrée, ce projet vise la réalisation d’un prototype d’habitation répondant aux impératifs de demain, soit :

  • viser un haut rendement énergétique par une enveloppe thermique performante
  • intégrer des éléments d’adaptation socioculturelle et pour le climat nordique
  • tester un système de fondations jusqu’ici peu utilisé pour les logements du Nunavik

Lors de la conception, l’aérodynamisme du bâtiment devait également être considéré afin d’éviter l’accumulation de neige en dessous et en pourtour des logements. Au nord du 55e parallèle, une circulation d’air doit être constante entre la maison et le sol, afin de limiter le réchauffement du pergélisol.

Pour adapter le prototype aux réalités du Nord

Une charrette de design a eu lieu en mai 2012 et a permis d’entamer une réflexion sur la construction d’un prototype. En 2014, des études préliminaires réalisées par des architectes de la firme EVOQ (anciennement FGMDA) et des ingénieurs de chez SNC-Lavalin ont permis d’établir, grâce à des logiciels de simulations, les paramètres et attentes de l’enveloppe thermique.

Les architectes ont intégré plusieurs demandes d’adaptation socioculturelle et des détails de conception qui répondent aux conditions climatiques du Nunavik. En voici quelques exemples :

  • aménagement d’un porche froid et d’un porche chaud avec mobilier de rangement
  • armoire verrouillée pour les armes de chasse et cabinet de munitions verrouillé situés à deux endroits différents dans le logement
  • grands espaces de rangements
  • îlot de cuisine sur roues qui permet un aménagement flexible pour la préparation et la consommation de nourriture traditionnelle
  • balcon adjacent au salon qui peut également servir de sortie d’urgence
  • grande cuve de nettoyage dans la salle de lavage

Suivi et recommandations

De plus, le prototype est équipé de sondes et d’appareils de mesurage qui permettent d’assurer un suivi à distance de la performance du bâtiment et du comportement des occupants, notamment à propos de la consommation de mazout et d’électricité, ainsi que sur le profil d’utilisation du système de ventilation.

À la suite de l’analyse des données recueillies par la télémétrie, ainsi que par un test d’infiltrométrie, il sera possible de vérifier si le bâtiment a atteint les objectifs fixés au départ. Un suivi auprès des locataires pendant la première année d’occupation permettra de recueillir des commentaires de nature qualitative.

Depuis janvier 2016, le prototype est sous la gestion de l’Office municipal d’habitation Kativik (OMHK). Chacun des logements est habité par une famille locataire. Les résultats obtenus par l’analyse des données et le suivi auprès des locataires permettront à la SHQ d’assurer une expertise de pointe en matière de conception d’habitation nordique et d’émettre des recommandations à jour auprès de ses partenaires.