Faits saillants (1954-2017) - Société d'habitation du Québec

Outils

Fil d'ariane

La SHQ

Faits saillants (1954-2017)

Note : Les numéros de page qui suivent chacun des faits saillants ci-dessous réfèrent à notre synthèse historique L'habitation à cœur depuis 50 ans  1967-2017 (5.9 Mo). Ils vous permettront d'en savoir plus sur les faits relevés.

1954

En réponse aux pressions de groupes populaires réclamant des actions concrètes pour éliminer les taudis, la Ville de Montréal lance le Plan Dozois. (p. 13)

1959

Les Habitations Jeanne-Mance (HJM), un ensemble de 788 logements, accueillent leurs premiers locataires. Ce premier parc de logements publics de l’histoire du Québec découle de la mise en œuvre du Plan Dozois. (p. 13)

1965

Le gouvernement du Québec dépose le rapport Marier, qui reconnaît l’existence d’ « un grave problème de logement » au Québec. Cette année-là, 41 % des logements de la Ville de Québec sont jugés inadéquats. (p. 5)

1967

Fondation de la Société d’habitation du Québec (SHQ), dont le mandat à l’origine est de favoriser la rénovation du territoire des municipalités du Québec, de faciliter l’accès des Québécois à la propriété immobilière et de mettre à leur disposition des logements à loyer modique. (p. 6)

1968

Lancement d’un important programme de rénovation urbaine dans le quartier défavorisé de Notre-Dame-de-la-Paix, à Trois-Rivières. Les Habitations Jean-Nicolet, un ensemble de 170 logements, sont terminées en 1970. (p. 9)

1969

La construction des premiers HLM de l’histoire du Québec est achevée. Il s’agit des Îlots Saint-Martin, à Montréal, un ensemble de 313 logements, et du projet Saint-Pie X, à Québec, qui regroupe 446 logements. Ce dernier est par la suite devenu un exemple de l'engagement des locataires dans l'amélioration de leur milieu de vie. (p. 16)

1972

Fondation de l’Association des offices municipaux d’habitation du Québec. (p. 17)

1974

Le gouvernement du Québec élargit le rôle de la SHQ, qui devient le « maître d’œuvre » de la construction et de l’administration du logement public subventionné. (p. 23)

1975

Le rapport Legault conclut que le Québec compte encore 240 000 mal-logés qui consacrent plus de 25 % de leur revenu à leur loyer. (p. 27)

1978

Création du Programme de supplément au loyer (PSL). (p. 34)

1979

En réponse aux critiques de résidents qui soutiennent que des offices d’habitation considèrent trop peu leur avis, la SHQ demande aux OH de s’engager « avec urgence » dans la création d’associations de locataires. (p. 31)

1981

Modification de la Loi sur la société d’habitation du Québec afin d’élargir le rôle de cette dernière. Ses principaux programmes, qui ciblaient jusqu'alors les individus à faible revenu, s'adressent maintenant à l'ensemble des citoyens. (p. 25)

1982

La SHQ se dote d’une direction des communications pour mieux communiquer avec sa clientèle. (p. 43)

De plus, elle adopte un règlement qui fixe le prix du loyer à 25 % des revenus des locataires. (p. 29)

1986

Entrée en vigueur de l’Entente-cadre Canada-Québec sur l’habitation sociale. La SHQ est dès lors en charge de mettre en œuvre et de gérer dans l’ensemble du Québec des programmes d’habitation développés conjointement avec le gouvernement fédéral. (p. 35)

1987

Les mandats de la SHQ sont élargis. Elle doit dorénavant aviser le gouvernement des priorités et des besoins de tous les secteurs de l’habitation, faire la promotion de l’amélioration de l’habitat et stimuler le développement et la concertation d’initiatives en habitation. (p. 45)

1988

Création de l’association d’employés L’Amicale, dont le mandat est de « raffermir le sentiment d’appartenance et de favoriser les échanges ». (p. 66)

1997

Création du programme AccèsLogis Québec. (p. 56)

1999

Création du Programme d’accession à la propriété pour les résidents de la région Kativik. (p. 65)

2002

Création du Programme Rénovation-Québec. (p. 79)

2007

Adoption du slogan « Bâtissons ensemble du mieux-vivre ». (p. 69)

Premier Rendez-vous de l’habitation. (p. 91)

2011

Une étude révèle que les actions de la SHQ contribuent à réduire la pauvreté, à atténuer et prévenir l’itinérance, à favoriser le maintien à domicile des aînés et à offrir un cadre favorable au soutien communautaire. (p. 89)

2016

Les sommes allouées par la SHQ à la réfection du parc de HLM atteignent un sommet de 343 millions de dollars. (p. 78)

2017

La SHQ célèbre ses 50 ans.

Colonne droite